Ce site utilise des cookies afin de rendre votre navigation plus agréable. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez leur utilisation.

Les Formations

Les différentes formations organisées par le CEP.

Outils développés

Les derniers outils développés par le CEP.

Éducation thérapeutique du patient et empowerment

Un rapide survol de l'éducation du patient et de l'empowerment du patient.

Identifiez-vous ici :

« L'Association a pour objet de promouvoir, par tout moyen qu'elle jugera utile, l'information et l'éducation des patients, en milieu hospitalier et extrahospitalier.

Á cet effet, elle procure aux personnes et aux institutions, membres ou non, qui lui en font la demande un soutien méthodologique et technique à l'élaboration et à la mise en oeuvre de programmes d'information et d'éducation des patients.

En outre, elle aura soin de sensibiliser la communauté hospitalière et extrahospitalière, médicale et médico-sociale à l'intérêt et à la nécessité d'assurer une information adéquate et une éducation appropriée des patients qui se confient à elle. » (Statuts de l'A.S.B.L., revus 11/04/2005)

LES OBJECTIFS

Les grands objectifs du CEP s'articulent autour de quatre points :

  • améliorer le bien-être du patient
  • rendre le personnel soignant partenaire de l'amélioration de la qualité de vie du patient
  • favoriser le respect des droits des patients
  • collaborer à l'amélioration des soins de santé.

Ces quatre objectifs s'articulent et se recoupent partiellement. Toutefois, pour plus de clarté, nous détaillons ci-après.

De manière générale, lorsque nous évoquons le patient, nous entendons le patient et son entourage.

De manière plus spécifique, à travers l'amélioration du bien-être du patient, nous visons notamment :

  • une augmentation de la satisfaction des patients par rapport à la qualité de vie, à l'information reçue, au respect de leurs droits... ;
  • une amélioration de l'environnement des patients au regard de la maladie ou aux risques de développer une maladie ;
  • une réduction de l'anxiété liée aux examens, aux interventions médicales, à l'hospitalisation, aux soins... ;
  • un ajustement positif face à la maladie et à ses conséquences ;
  • une diminution de la souffrance ;
  • ...

Nous visons à rendre le personnel soignant partenaire de l'amélioration du bien-être du patient.

D'une part, le CEP est un service opérationnel, un centre de ressources pour les acteurs de terrain: il vise principalement à offrir aux soignants, aux accompagnants, aux groupes d'entraide, aux responsables des structures de soins... toutes les habiletés, connaissances et moyens nécessaires pour améliorer, à travers la relation de soins, la qualité de vie des patients et de leur entourage et le respect de leurs droits. Le CEP réalise l'accompagnement des patients à travers les projets mis en place avec ces personnes de terrain qui sont les premières en contact avec les patients.

D'autre part, le CEP vise la promotion d'une relation patient-soignant participant à la qualité de vie du patient et de son entourage, ainsi qu'au respect de ses droits.

Á travers l'amélioration du respect des droits des patients, nous entendons l'amélioration des droits individuels des patients. Ils portent sur des domaines tels que l'intégrité de la personne, le respect de la vie privée et les convictions religieuses. Le patient se retrouve en effet en situation de vulnérabilité et en position de dépendance par rapport aux prestataires de soins. Il s'agit de favoriser le respect des droits de l'homme et des valeurs humaines dans les soins de santé :

  • respect de sa personne en tant qu'être humain ;
  • droit au respect de ses valeurs morales et culturelles et de ses convictions religieuses et philosophiques ;
  • droit à l'intégrité physique et mentale et à la sécurité de sa personne ;
  • droit à l'autodétermination ;
  • respect du consentement éclairé ;
  • droit à l'information sur les services de santé, les personnes qui le soignent, les règles et usages des institutions de soins ;
  • droit à l'information sur son état de santé, sur les actes médicaux envisagés et alternatifs, sur le diagnostic, le pronostic, les progrès liés aux traitements ;
  • droit au respect de sa vie privée ;
  • ...

Á travers l'amélioration de la qualité des soins de santé, le CEP vise :

  • l'adoption de comportements de santé favorables, une augmentation des déterminants favorables pour la santé, une diminution des facteurs de risques, le dépistage de problèmes de santé, la préparation adéquate aux examens et aux interventions médicales, une participation à la gestion de la maladie... ;
  • l'utilisation adaptée des structures de soins et des groupes d'entraide ;
  • l'adaptation des structures de soins de santé aux besoins et attentes des utilisateurs ;
  • de manière générale, le CEP vise une diminution de la mortalité et de la morbidité, de l'absentéisme scolaire et professionnel, une diminution du nombre d'hospitalisations ou de réhospitalisations, de la durée de la convalescence, des complications et incidents post - opératoires ou post - hospitalisation...

Champ d'activités

Les secteurs d'activité du Centre sont variés

Ils couvrent les différents champs de la promotion de la santé, de la prévention et du curatif.

Les objectifs que nous visons à travers les projets que nous accompagnons sont les suivants (non exhaustif):

Dans le champ de la Promotion de la Santé

  • une meilleure connaissance et utilisation par le public des structures de soins de santé telles que l'hôpital, la maison médicale... ;
  • la promotion des adaptations de ces structures de soins de santé de façon à ce qu'elles répondent au mieux aux besoins et attentes des utilisateurs ;
  • la promotion des comportements de santé dans le cadre de la grossesse et de la maternité ;
  • l'adoption de comportements sains, en particulier pour les enfants ;
  • ...

Dans le champ de la Prévention Primaire

  • l'amélioration de l'information et de l'éducation afin de prévenir l'apparition de problèmes de santé ;
  • la prévention des difficultés relationnelles ;
  • la prévention de l'anxiété situationnelle des bénéficiaires de soins dans le cadre des examens médicaux ;
  • la promotion d'un environnement sain ou adapté ;
  • la diminution des fausses croyances, des peurs ;
  • ...

Dans le champ de la Prévention Secondaire

  • sensibiliser à l'importance du dépistage et favoriser ce comportement auprès du public et des bénéficiaires de soins ;
  • sensibiliser les acteurs de santé à leur rôle de prévention ;
  • préparer au mieux les bénéficiaires de soins aux différents dépistages ;
  • prévenir l'anxiété situationnelle des bénéficiaires de soins face à la réalisation du dépistage ;
  • ...

Dans le champ du Curatif

  • prévenir les difficultés relationnelles ;
  • prévenir l'anxiété situationnelle des bénéficiaires de soins dans le cadre des interventions ;
  • diminuer les fausses croyances, les peurs ;
  • favoriser une meilleure connaissance du problème de santé, des traitements, des comportements de santé à adopter ;
  • favoriser une meilleure participation du patient à la gestion de sa maladie et de son traitement afin de prévenir les complications ;
  • former les soignants à la démarche de relation éducative ;
  • ...

Dans le champ de la Prévention Tertiaire

  • favoriser une meilleure connaissance du problème de santé, des traitements, des comportements de santé à adopter ;
  • favoriser une meilleure participation du patient à la gestion de sa maladie et de son traitement afin de prévenir les complications ;
  • améliorer les savoir-faire, savoir-être et savoir-devenir des patients et/ou entourage en vue d'améliorer leur autonomie ;
  • favoriser l'acceptation d'une autre vie avec la maladie et de ses conséquences dans la vie quotidienne ;
  • faire connaître les différentes associations de patients et les services qu'elles proposent ;
  • former des intervenants de santé à la relation d'écoute, d'aide ;
  • former les soignants à la démarche de relation éducative ;
  • ...

Activités et publics

Les activités développées au CEP sont variées et dirigées vers nos objectifs.

Parmi ces activités, certaines sont plus spécifiquement orientées vers les soignants, vers les structures de soins et les gestionnaires, vers les patients, leur famille et entourage ou encore vers le grand public.

Du côté des soignants

Le CEP propose des formations, une aide à la conception de programmes éducatifs et d'outils éducatifs, à l'évaluation de leurs actions, un service de documentation, un réseau de collaboration et la diffusion d'informations.

Du côté des institutions, unités de soins de santé et gestionnaires de structures

Le CEP propose principalement une aide à la conception de programmes éducatifs et d'outils éducatifs relatifs à l'accueil dans leur structure, une aide pour repenser l'accueil des patients et l'aménagement des structures, une aide à l'évaluation de leurs actions, un service de documentation, un réseau de collaboration et la diffusion d'informations.

Du côté des patients, de leur famille ou entourage et également du grand public

Le CEP réalise des outils et des programmes éducatifs, des évaluations permettant de mieux connaître les besoins, demandes, représentations, déterminants des comportements de santé, comportements de santé, satisfaction, efficacité de certaines actions... ; le service de documentation leur est accessible et ils peuvent également bénéficier de notre réseau de collaborateurs.

Les domaines d'activités

Les grands domaines d'activités du CEP peuvent être regroupés comme suit (pour obtenir plus d'information et des exemples de réalisations de ces dernières années, cliquez sur le lien) :

  • des campagnes médiatiques
  • des formations
  • des conférences, colloques et congrès
  • la réalisation de supports d'information : affiches, brochures, dépliants
  • la réalisation de sites Internet (sites thématiques)
  • des recherches, des évaluations
  • des programmes éducatifs
  • un réseau de collaboration

L'Assemblée Générale (AG) du Centre d'Éducation du Patient est composée des représentants des associations partenaires.

Les membres du Conseil d'Administration (CA) sont tous membres de cette Assemblée Générale.

Font partie du conseil d'administration (CA)

  • Michel Mercier – Président (mandat ANMC)
  • Noémie jadin – Administratrice déléguée et Trésorière (mandat ANMC)
  • Brice Many – Secrétaire (mandat FASD)
  • Anais Vlasschaert – Administratrice (mandat FASD)
  • France Gérard – Administratrice (mandat ANMC)
  • Sébastien Marcq – Administrateur (mandat FNAMS)

Font partie de l'Assemblée Générale (AG)

  • Edgard Peters (mandat FASD)
  • Véronique Nonet (mandat CHU UCL Mont-Godinne)
  • Nathalie Boucher (mandat ANMC)
  • les membres du Conseil d'Administration (CA)

Les services que nous offrons concernent des projets de promotion de la santé du patient, d'éducation pour la santé, d'éducation thérapeutique du patient qui touchent au moins l'une des composantes suivantes : les professionnels de la santé, les institutions de soins, les patients et les familles des patients.

Les patients bénéficient des actions du Centre principalement par l'intermédiaire des activités menées par les professionnels de la santé et associations de patients qui collaborent avec notre organisme. Le CEP est au service des personnes, associations médico-sociales, hôpitaux, services de soins à domicile, groupes d'entraide, etc.

Les actions développées sont donc essentiellement collectives : formations, accompagnement méthodologique des projets éducatifs, création d'outils éducatifs, etc.

Les interventions sont le plus souvent menées avec des groupes de soignants, dans la perspective de pouvoir généraliser le travail réalisé et d'en faire profiter l'ensemble de la communauté.

Nous intervenons parfois (rarement) directement lors d'animations ou conférences-débats vers le public-cible (final) des patients.

Nous précisons ci-dessous ce que recouvrent pour nous les appellations suivantes.

Le Patient

Pour nous, le «patient» est toute personne consultant un professionnel de la santé, c'est-à-dire les usagers de services de santé ; il peut donc s'agir d'une personne malade, mais aussi d'une personne consultant de façon préventive. L'éducation du patient n'est donc pas réduite pour nous à l'« Éducation thérapeutique du patient ».

Il va de soi que la dimension familiale et environnementale du patient est intégrée dans la relation.

Outre les projets qui concernent plus spécifiquement les malades, nous collaborons à des projets de promotion de la santé et de prévention primaire et secondaire (exemples : promotion de l'allaitement maternel, dépistage du cancer du sein, prévention de l'intoxication au monoxyde de carbone, prévention de la mort subite du nourrisson, suivi de grossesse, information sur les toxicodépendances, campagne antitabac, dépistage de la tuberculose ...).

Le professionnel de la santé

Le professionnel de la santé est la personne qui a acquis des compétences dans les domaines de la santé tels que la médecine, les soins infirmiers, la diététique, la kinésithérapie, la psychologie, le travail social, etc. tant en milieu hospitalier qu'en milieu extrahospitalier.

1979 : Création du SEP (Service d'Éducation du Patient)

En 1979, Les Cliniques Universitaires de Mont Godinne, reconnaissant l'importance de l'éducation du patient, met sur pied le Service d'Education du Patient. Le but de ce service hospitalier est de fournir au personnel soignant une aide logistique et technique lors de l'élaboration d'outils éducatifs.

Par la création de ce service, ses initiateurs veulent donner au personnel l'opportunité de se doter d'outils éducatifs adéquats afin de motiver l'émergence de démarches éducatives.

1980 : Le Service d'Éducation du patient est pris en charge par la FNAMS (Fédération Nationale des Associations médico-sociales)

Il devient une association de fait et s'appelle «le Centre audiovisuel FNAMS».

1982 : Le CEP est constitué en ASBL

Le Centre devient alors accessible à toute personne, association, structure de soins de santé désireuse de planifier des activités d'éducation du patient quelle que soit l'appartenance idéologique et politique du demandeur.

Il offre un soutien méthodologique et technique lors de l'élaboration et de la mise en œuvre de programmes d'information et d'éducation du patient.

1988 : Le Centre d'Éducation du Patient est reconnu comme Service aux Éducateurs pour la Santé par le Ministère de la Communauté française de Belgique

Le Centre d’Éducation du Patient poursuit sa politique d'accessibilité mise en place depuis 1982 et couvre l'ensemble de la partie francophone du pays. Il est reconnu pour ses compétences et activités au niveau international.

Le 1er septembre 1997 entre en vigueur le décret du 14 juillet 1997 portant sur l'organisation de la Promotion de la Santé en Communauté française. Le CEP reste agréé et subventionné en qualité de Service Communautaire de Promotion de la Santé durant la période transitoire (jusqu'au 31 août 1998).

Depuis 1998

Le CEP diversifie ses projets et ses sources de financement pour poursuivre les missions qu'il s'est fixé : subsides européens, fédéraux, régionaux et privés pour le développement de projets.